Tri sélectif & ordures ménagères

Le tri sélectif à Diémoz (1)Les ordures ménagères sont ramassées une fois par semaine le mercredi.

Veillez à sortir vos bacs le mardi soir.

La commune a mis en place un certain nombre de procédures pour une gestion éco-responsable des déchets émis par les habitants de la commune.

Bacs à ordures conformes aux normes : le Syndicat Mixte Nord Dauphiné a mis en place des bacs destinés à la collecte des ordures ménagères.

Bennes pour les encombrants : plusieurs fois par an, des bennes sont installées pour vous permettre de recycler vos encombrants : gros électroménager, mobilier, etc.

Bacs pour le tri sélectif : pour les journaux, le verre, les emballages, le métal. Ils sont disposés en bordure de voie.

Dépôts sauvages : nous avons constaté dans les endroits reculés de la commune, des dépôts de matériaux divers, tels que gravats, pneus, etc. Ce geste est puni par la loi. Nous vous remercions pour votre vigilance et nous vous invitons à nous signaler tout comportement délictueux.

Les photos ci-dessous indiquent les cinq points de tri sélectif avec leurs adresses et leurs emplacements sur le plan de la commune.

Emplacements des points de collecte

Campagne de caractérisation des ordures ménagères résiduelles (OMR)

Cette action a été réalisée sur le territoire du SMND en septembre 2017. Ont été prélevés 20 échantillons, répartis afin de représenter les 5  intercommunalités adhérentes, les territoires ruraux ou urbains, ou ceux disposant d’une collecte sélective en porte à porte et ceux en apport volontaire.

L’objectif est d’obtenir des données fiables sur lesquelles s’appuyer lors de la mise en place ou l’évaluation d’actions de prévention et de politiques de collecte. Cette étude a permis de mettre en avant la composition des ordures ménagères sur le territoire, ainsi que les pistes d’actions prioritaires pour la réduction de ces déchets.

Les proportions de chaque catégorie de déchets dans les OMR sont similaires à celles des données nationales de 2007. Il est apparu que les flux les plus présents dans les OMR sont les suivants :

  • Les déchets putrescibles, composés à plus de 80% de déchets alimentaires consommables ou non ;
  • Les plastiques, dont le flux principal est celui des emballages et films plastiques qui ne font pas partie des consignes de tri en vigueur sur le territoire ;
  • Les textiles sanitaires, composés en majorité de couches enfants et de mouchoirs, essuie-tout et serviettes en papiers.

Au niveau du territoire, l’on a pu évaluer à 79 kg par habitant et par an la part de déchets compostables dans les ordures ménagères résiduelles. Des actions auprès des usagers (sensibilisation, prévention) ou la mise en place de solutions techniques (compostage, méthanisation, extension des consignes de tri,…) sont possibles afin de réduire ces flux ou de les valoriser différemment que par incinération dans les ordures ménagères.

Plus d’infos sur le tri sélectif et l’accès aux déchetteries des environs et leurs horaires sur le site du Syndicat.

Les cookies nous permettent de vous proposer nos informations plus facilement. En naviguant sur ce site, vous nous donnez expressément votre accord pour exploiter ces cookies.

OK !